|

03/03/17

  • Science ouverte à l'ouest-Table ronde (suite)

    Durée : Test

    Table ronde animée par Thierry Fournier, responsable Documentation en ligne et Open Access à l'Université de Rennes 1, à laquelle Bernard Rentier participe aux côtés de :
    Stéphane Amiard, vice-président pour le numérique de l'université d'Angers
    Carine Bernault, professeure en Droit à l'Université de Nantes
    Olivier Ertzscheid, maître de conférence en info-com à l'IUT de la Roche-sur-Yon
    Yves Picard, Presses Universitaires de Rennes
    Serge Suanez, enseignant-chercheur en Géographie à l'UBO, directeur scientifique de la revue Geomorphologie : relief, processus, environnement
    licence cc-by

  • Olivier APPERT

    Diner-débat ATEE : Le secteur énergétique dans la tourmente : quels scénarios possibles ?

    Durée : 46:10

    L'ATEE Grand-Ouest organise un diner-débat autour du thème: "Le secteur énergétique dans la tourmente : Quels scénarios possibles ?"

    Le recours aux énergies fossiles au cours des dernières décennies est principalement à l’origine des changements climatiques. L’accord de la communauté internationale, lors de la COP21 officialise l’urgence climatique avec de fortes ambitions sur l’adaptation et sur l’atténuation.
    Parallèlement, le prix du charbon, du gaz et du pétrole ainsi que le prix du CO2 ont considérablement baissé depuis 2012, rendant économiquement fragile des projets de production d’énergie décarbonée sans un fort soutien des pouvoirs publics, et donc des contribuables.
    En quelques années, nous sommes passés du discours d’un prix très élevé du baril, basé sur la théorie du peak oil, à celui d’une abondance relative et conjoncturelle pour laquelle le GIEC nous invite à laisser dans le sol 50 à 75% des réserves actuelles de ressources fossiles.
    Jamais le secteur n’a connu autant de changements et d’incertitudes : les Etats-Unis sont désormais un des plus gros producteurs de gaz (issu de schistes) et sont devenus en quelques années les premiers producteurs de produits pétroliers liquides, la consommation énergétique des économies occidentales stagne ou baisse, la Chine souhaite réduire sa consommation de charbon pour réduire la pollution locale, le prix du carbone est très bas, la part des énergies renouvelables croit rapidement, le nucléaire est confronté à des défis importants, le Moyen Orient est confronté à un chaos géopolitique majeur… Les surprises climatiques nous rappelleront probablement à une certaine réalité.
    Comment alors penser et construire une stratégie de transition énergétique ? Quels sont les scénarios les plus probables, les plus souhaitables ?

    Olivier APPERT, président directeur général d'IFP Energies nouvelles de 2003 à 2015, préside actuellement le Conseil Français de l'Energie. Il est par ailleurs

  • 09/03/17

    |
    |

    09/03/17

  • Olivier APPERT

    Diner-débat ATEE : Le secteur énergétique dans la tourmente : quels scénarios possibles ? échange

    Durée : 37:03

    (Echange)
    L'ATEE Grand-Ouest organise un diner-débat autour du thème: "Le secteur énergétique dans la tourmente : Quels scénarios possibles ?"

    Le recours aux énergies fossiles au cours des dernières décennies est principalement à l’origine des changements climatiques. L’accord de la communauté internationale, lors de la COP21 officialise l’urgence climatique avec de fortes ambitions sur l’adaptation et sur l’atténuation.
    Parallèlement, le prix du charbon, du gaz et du pétrole ainsi que le prix du CO2 ont considérablement baissé depuis 2012, rendant économiquement fragile des projets de production d’énergie décarbonée sans un fort soutien des pouvoirs publics, et donc des contribuables.
    En quelques années, nous sommes passés du discours d’un prix très élevé du baril, basé sur la théorie du peak oil, à celui d’une abondance relative et conjoncturelle pour laquelle le GIEC nous invite à laisser dans le sol 50 à 75% des réserves actuelles de ressources fossiles.
    Jamais le secteur n’a connu autant de changements et d’incertitudes : les Etats-Unis sont désormais un des plus gros producteurs de gaz (issu de schistes) et sont devenus en quelques années les premiers producteurs de produits pétroliers liquides, la consommation énergétique des économies occidentales stagne ou baisse, la Chine souhaite réduire sa consommation de charbon pour réduire la pollution locale, le prix du carbone est très bas, la part des énergies renouvelables croit rapidement, le nucléaire est confronté à des défis importants, le Moyen Orient est confronté à un chaos géopolitique majeur… Les surprises climatiques nous rappelleront probablement à une certaine réalité.
    Comment alors penser et construire une stratégie de transition énergétique ? Quels sont les scénarios les plus probables, les plus souhaitables ?

    Olivier APPERT, président directeur général d'IFP Energies nouvelles de 2003 à 2015, préside actuellement le Conseil Français de l'Energie. Il

  • Hugues de jouvenel

    Au-delà de la « crise », l’émergence d’un nouveau monde-1ère Partie

    Durée : 1:34:48

    Conférence d'Hugues De Jouvenel, Président de Futuribles International-1ere Partie:
    Après une brève introduction sur la prospective, l’objet de cette intervention sera de montrer que nous vivons actuellement une transition fondamentale entre deux mondes : l’un qui n’en finit pas de mourir, l’autre qui n’en finit pas de naître et qu’il nous incombe d’inventer et de construire. Quelques caractéristiques de ce nouveau monde en émergence seront exposées et livrées au débat.
    1. Le bouleversement de la scène mondiale, notamment le relatif déclin de l’Occident, l’émergence de nouveaux géants, la montée des interdépendances sans progrès symétrique des instances de régulation.
    2. L’émergence d’une nouvelle économie : l’illusion des trois secteurs et la révolution de l’intelligence, l’enjeu du développement durable, le défi de l’innovation technologique et socio-organisationnelle. De l’économie d’abondance à l’économie collaborative.
    3. La crise de l’État protecteur : le sous-emploi et le vieillissement démographique sonnent le glas du système français de protection sociale. L’émergence de nouveaux modes de vie et d’un nouveau contrat social.
    Licence CC-ByNc

  • 03/04/17

    |
    |

    03/04/17

  • Hugues de jouvenel

    Au-delà de la « crise », l’émergence d’un nouveau monde-2ème Partie

    Durée : 36:05

    Conférence d'Hugues De Jouvenel, Président de Futuribles International 2eme Partie:
    Après une brève introduction sur la prospective, l’objet de cette intervention sera de montrer que nous vivons actuellement une transition fondamentale entre deux mondes : l’un qui n’en finit pas de mourir, l’autre qui n’en finit pas de naître et qu’il nous incombe d’inventer et de construire. Quelques caractéristiques de ce nouveau monde en émergence seront exposées et livrées au débat.
    1. Le bouleversement de la scène mondiale, notamment le relatif déclin de l’Occident, l’émergence de nouveaux géants, la montée des interdépendances sans progrès symétrique des instances de régulation.
    2. L’émergence d’une nouvelle économie : l’illusion des trois secteurs et la révolution de l’intelligence, l’enjeu du développement durable, le défi de l’innovation technologique et socio-organisationnelle. De l’économie d’abondance à l’économie collaborative.
    3. La crise de l’État protecteur : le sous-emploi et le vieillissement démographique sonnent le glas du système français de protection sociale. L’émergence de nouveaux modes de vie et d’un nouveau contrat social.
    Licence CC-ByNc

  • Dominique BOURG

    Quelle démocratie écologique… et démocratique ?

    Durée : 49:39

    Conférence de Dominique BOURG,Philosophe, professeur à l’Université de Lausanne.
    Les institutions démocratiques sont en crise plus ou moins prononcée au sein de toutes les anciennes démocraties libérales. Aux Etats-Unis les valeurs démocratiques sont bousculées et des signes d’autoritarisme apparaissent. En Europe la tentation populiste est également présente dans nombre de pays.

    Quelles sont les raisons de ces crises ? Ont-elles un lien avec les enjeux écologiques dont la situation s’aggrave au fil de notre inaction ? Dans un contexte de défiance envers nos systèmes démocratiques, comment contribuer à une refonte de la légitimité de l’action publique ?

    Dominique Bourg, partage avec nous ses convictions et ses interrogations.

    Licence CC-ByNc

  • 27/04/17

    |
    |

    27/04/17

  • Dominique BOURG

    Quelle démocratie écologique… et démocratique ? échanges

    Durée : 1:09:00

    2ème partie de la conférence de Dominique BOURG,Philosophe, professeur à l’Université de Lausanne. (échanges)
    Les institutions démocratiques sont en crise plus ou moins prononcée au sein de toutes les anciennes démocraties libérales. Aux Etats-Unis les valeurs démocratiques sont bousculées et des signes d’autoritarisme apparaissent. En Europe la tentation populiste est également présente dans nombre de pays.

    Quelles sont les raisons de ces crises ? Ont-elles un lien avec les enjeux écologiques dont la situation s’aggrave au fil de notre inaction ? Dans un contexte de défiance envers nos systèmes démocratiques, comment contribuer à une refonte de la légitimité de l’action publique ?

    Dominique Bourg, partage avec nous ses convictions et ses interrogations.

    Licence CC-ByNc

  • Visite de la HALLE PREVER

    Durée : 4:19

    Visite de la Halle PREVER
    licence cc-by

  • 26/05/17

    |
    |

    22/08/17

  • Isabelle Zaquine & Marine Campedel

    A la découverte des gestes mentaux

    Durée : 0:51

    Commentaires participants :
    - « Comprendre les gestes mentaux, savoir les repérer et essayer de nouvelles façons de faire pour acquérir des nouvelles capacités et optimiser mon fonctionnement. »

    Mots clés : apprendre, évocation, attention, compréhension, réflexion, mémorisation, imagination créatrice, projet, stratégie mentale

    Lieu : IMT Atlantique Nantes
    licence cc-by

  • Jean-Jacques Rechenman

    Information, désinformation et contre-désinformation : L'Intelligence économique au service de l’entreprise

    Durée : 0:53

    Mots clés : information, désinformation, contre-information, entreprise, système d'information, collecte, protection, décision, entreprise

    Commentaires participants :
    - « Comment gérer l'information dans l'entreprise, sa protection et sa diffusion utile auprès des clients. Comment étudier un marché du point de vue des acteurs présents et à venir et des forces de l'entreprise. »
    - « L'intervenant était excellent dans son domaine, très captivant avec de nombreux exemples et anecdotes qui nous ont permis de mieux saisir l'ampleur de la nécessité de sécuriser l'information. »

    Lieu : IMT Atlantique Nantes
    licence cc-by

  • 22/09/17

    |
    |

    22/09/17

  • Jean-Jacques Rechenman

    Information, désinformation et contre-désinformation : L'Intelligence économique au service de l’entreprise

    Durée : 0:53

    Mots clés : information, désinformation, contre-information, entreprise, système d'information, collecte, protection, décision, entreprise

    Commentaires participants :
    - « Comment gérer l'information dans l'entreprise, sa protection et sa diffusion utile auprès des clients. Comment étudier un marché du point de vue des acteurs présents et à venir et des forces de l'entreprise. »
    - « L'intervenant était excellent dans son domaine, très captivant avec de nombreux exemples et anecdotes qui nous ont permis de mieux saisir l'ampleur de la nécessité de sécuriser l'information. »

    Lieu : IMT Atlantique Nantes
    licence cc-by

  • Thierry Savatier

    Comprendre les relations interculturelles

    Durée : 1:09

    Mots clés : Dialogue, Relationnel, Résolution de conflits, Adaptabilité, Connaissance de l’autre, Cultures, Socialisation, Coutumes, Expatriation, International

    Commentaires participants :
    - « On apprend beaucoup sur le déroulement des affaires entre personnes et entreprises de cultures différentes.
    - « Comprendre comment aborder différentes cultures et comment communiquer avec des gens issus d'autres cultures sans risquer de les froisser sans le vouloir. Cet objectif a été largement atteint ! »

    Lieu : IMT Atlantique Nantes
    licence cc-by

  • 22/09/17

    |
    |

    22/09/17

  • Jean-Philippe Beaux

    Philosophes et Scientifiques, nous sommes tous des enfants grecs

    Durée : 1:20

    Mots clés : questionnement, idéalisme, éthique, vérité, contemplation, esthétique, savoir, métaphysique, vertu, naturalisme, stoïcisme

    Commentaires participants :
    - « J'ai revu beaucoup de concepts fondamentaux de la philosophie: vérité, morale, science, art... et découvert le fondement de la science par les Grecs. »
    - « Philosophie grecque ( théories générales, principaux acteurs) Culture grecque Quelques thématiques intéressantes : vertu, art, mémoire ... Introduction très intéressante sur l'art ( pas uniquement grec mais aussi contemporain). »

    Lieu : IMT Atlantique Nantes
    licence cc-by

  • Michel BELLET

    Justice, équité, égalité : faut-il (ré)interroger l’héritage ? 1ère partie

    Durée : 53:32

    1ère partie de la conférence de Michel BELLET,Professeur à l’Université Jean Monnet de Saint Etienne

    L'héritage est une question ancienne, qui prend un tour nouveau dans les sociétés industrielles et post-industrielles, en particulier sur le plan économique. En effet, d'un côté l'héritage renvoie à la transmission de richesses (mais aussi de valeurs) dans un cadre familial à des fins de protection et de sécurité ; de l'autre cette transmission peut être contraire à ce qui est présenté comme une règle productive, à savoir l'acquisition de richesses à partir du travail effectif.
    Dès le début du XIXème siècle, cette dualité soulève des questions très lourdes, et se développent des revendications de modification des règles d'héritage permettant de faire cesser, de limiter ou de prélever la transmission "selon la naissance", et de favoriser la seule transmission des richesses "selon les capacités".
    Les propositions des saint-simoniens sont sans doute les plus significatives de ce point de vue, car elles ouvrent, dans le contexte des économies de production, une confrontation entre rente et efficacité économique, et un débat sur les critères de justice qui va courir tout au long des XIXème et XXème siècles, traversant les libéralismes, les socialismes et les républicanismes.
    Encore aujourd'hui, dans des sociétés post-industrielles, financières et mondialisées, l'héritage entretient un rapport décisif avec les questions de justice et d'équité, et avec la transmission et l'élargissement des inégalités. Plusieurs travaux récents, comme ceux de T. Piketty sur le capital au XXIème siècle, en mesurent l'impact : selon lui, "l’héritage n’est pas loin de retrouver en ce début du XXIe siècle l’importance qu’il avait à l’époque du Père Goriot". La redéfinition de l'impôt (impôt sur le patrimoine, impôt progressif...) mais aussi d'autres dimensions des réformes économiques et sociales ne sont-ils pas à (ré)interroger ?
    Licence CC-

  • 16/10/17

    |
    |

    16/10/17

  • Michel BELLET

    Justice, équité, égalité : faut-il (ré)interroger l’héritage ? échanges

    Durée : 15:55

    2ème partie de la conférence de Michel BELLET,Professeur à l’Université Jean Monnet de Saint Etienne (échanges)

    L'héritage est une question ancienne, qui prend un tour nouveau dans les sociétés industrielles et post-industrielles, en particulier sur le plan économique. En effet, d'un côté l'héritage renvoie à la transmission de richesses (mais aussi de valeurs) dans un cadre familial à des fins de protection et de sécurité ; de l'autre cette transmission peut être contraire à ce qui est présenté comme une règle productive, à savoir l'acquisition de richesses à partir du travail effectif.
    Dès le début du XIXème siècle, cette dualité soulève des questions très lourdes, et se développent des revendications de modification des règles d'héritage permettant de faire cesser, de limiter ou de prélever la transmission "selon la naissance", et de favoriser la seule transmission des richesses "selon les capacités".
    Les propositions des saint-simoniens sont sans doute les plus significatives de ce point de vue, car elles ouvrent, dans le contexte des économies de production, une confrontation entre rente et efficacité économique, et un débat sur les critères de justice qui va courir tout au long des XIXème et XXème siècles, traversant les libéralismes, les socialismes et les républicanismes.
    Encore aujourd'hui, dans des sociétés post-industrielles, financières et mondialisées, l'héritage entretient un rapport décisif avec les questions de justice et d'équité, et avec la transmission et l'élargissement des inégalités. Plusieurs travaux récents, comme ceux de T. Piketty sur le capital au XXIème siècle, en mesurent l'impact : selon lui, "l’héritage n’est pas loin de retrouver en ce début du XXIe siècle l’importance qu’il avait à l’époque du Père Goriot". La redéfinition de l'impôt (impôt sur le patrimoine, impôt progressif...) mais aussi d'autres dimensions des réformes économiques et sociales ne sont-ils pas à (ré)interroger ?
    L

  • Michel BELLET

    Justice, équité, égalité : faut-il (ré)interroger l’héritage ? 2ème partie

    Durée : 49:26

    2ème partie de la conférence de Michel BELLET,Professeur à l’Université Jean Monnet de Saint Etienne (avec des échanges à la fin)

    L'héritage est une question ancienne, qui prend un tour nouveau dans les sociétés industrielles et post-industrielles, en particulier sur le plan économique. En effet, d'un côté l'héritage renvoie à la transmission de richesses (mais aussi de valeurs) dans un cadre familial à des fins de protection et de sécurité ; de l'autre cette transmission peut être contraire à ce qui est présenté comme une règle productive, à savoir l'acquisition de richesses à partir du travail effectif.
    Dès le début du XIXème siècle, cette dualité soulève des questions très lourdes, et se développent des revendications de modification des règles d'héritage permettant de faire cesser, de limiter ou de prélever la transmission "selon la naissance", et de favoriser la seule transmission des richesses "selon les capacités".
    Les propositions des saint-simoniens sont sans doute les plus significatives de ce point de vue, car elles ouvrent, dans le contexte des économies de production, une confrontation entre rente et efficacité économique, et un débat sur les critères de justice qui va courir tout au long des XIXème et XXème siècles, traversant les libéralismes, les socialismes et les républicanismes.
    Encore aujourd'hui, dans des sociétés post-industrielles, financières et mondialisées, l'héritage entretient un rapport décisif avec les questions de justice et d'équité, et avec la transmission et l'élargissement des inégalités. Plusieurs travaux récents, comme ceux de T. Piketty sur le capital au XXIème siècle, en mesurent l'impact : selon lui, "l’héritage n’est pas loin de retrouver en ce début du XXIe siècle l’importance qu’il avait à l’époque du Père Goriot". La redéfinition de l'impôt (impôt sur le patrimoine, impôt progressif...) mais aussi d'autres dimensions des réformes économiques et sociales ne sont-ils pas à (ré)in

  • 16/10/17

    |
    |

    13/12/17

  • Pierre Cretois, Max Falque

    Les droits de propriété au service de la préservation des ressources naturelles ?

    Durée : 2:13:12

    Le collège des transitions sociétales vous propose une conférence débat...
    Licence CC-ByNc

  • Michel LAFLEUR,Sabine LE GONIDEC,Pascale TROMPETTE

    Une coopérative pour des funérailles ? C’est à Nantes et ailleurs

    Durée : 2:13:12

    Le collège des transitions sociétales vous propose une conférence débat...

    -Michel LAFLEUR,Fédération des coopératives funéraires du Québec
    -Sabine LE GONIDEC,Coopérative funéraire de Nantes
    -Pascale TROMPETTE,Chercheuse au CNRS

    « A la perte de ceux qu’on aime, c’est moins leur vie qui nous échappe que leur mort qui nous envahit. » disait Jean Rostand.
    Dans ces moments de détresse, nous sommes fragiles, très fragiles.
    Pourquoi et en quoi les coopératives funéraires peuvent jouer un rôle particulier ? Quelle est l’histoire des entreprises funéraires ? Pourquoi une telle coopérative à Nantes ?

    Licence CC-ByNc

  • 23/01/18

    |
    |

    07/02/18

  • Michel RENAULT

    Les contes de l’économie : histoires de croyances ?

    Durée : 2:06:00

    Le collège des transitions sociétales vous propose une conférence débat...
    Michel RENAULT - Université de Rennes 1

    « Ayez foi dans les hommes et les femmes libres qui répondent à la main invisible. Cette foi sera fortifiée » (Leonard READ).
    Dans une large mesure la « science économique » repose sur des croyances, des actes de foi, et a du mal à s’émanciper de fables originelles comme l’idée de la « main invisible » du marché. Ces croyances, malgré de nombreuses critiques, demeurent bien ancrées mais elles sont souvent mal connues alors que leurs conséquences pratiques, opérationnelles, ont un impact majeur sur les politiques économiques, le comportement des entreprises et des individus…
    Le récent débat sur le « ruissellement » lors de la suppression partielle de l’impôt sur la fortune ne fait-il pas ainsi écho à ses « fables » de l’économie ?

    Licence CC-ByNc

  • aful

    la chantrerie: histoire d'une utopie réaliste

    Durée : 1:59

    L'AFUL CHANTRERIE : un territoire du "faire ensemble"

    https://web.emn.fr/x-dg/aful-c/

    Licence CC-ByNc

  • 07/02/18

    |

    Intersemestres

    retrouvez ici les videos concernant les intersemestres de l'IMT-Atlantique

    Voir les vidéos »

    Mediane 2017

    Vous trouverez ici : les vidéos de médiane 2017,

    Voir les vidéos »

    Mediane 2016

    Vous trouverez ici : les vidéos de médiane 2016

    Voir les vidéos »